Les horréos de Galice

Les horréos sont des greniers à grains espagnols. Très répandus en Galice où ils ressemblent à de petites maisons – ou répliques d’églises – avec un toit en pente souvent couronné d’une croix et servent de séchoir à maïs, ils jalonnent la dernière partie du camino, entre O’Cebreiro et Fisterra. Parfois présents dans des endroits reculés, ils donnent une aura mystique aux derniers kilomètres, accentuée par l’ivresse de la marche qui fait souvent accélérer le pas et augmenter la longueur des étapes à l’approche de Santiago.

 

 

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *