Pas si mal, KL, tout compte fait…

Je ne m’attendais pas à aimer KL. Qu’est-ce qui m’a fait réviser mon a priori ? Toutes les raisons précédemment citées. Mais surtout, la nuit, qui donne à la ville de tous nouveaux atours – en plus de faire baisser la température… Aller, je vous emmène faire un tour !

Au cours de mon dîner – un plat malaisien de riz frit aux légumes accompagné d’un jus de litchis – j’aperçois, depuis ma chaise en plastique, une tour rose qui me fait de l’œil. Je décide, en guise de promenade digestive, de me diriger vers cette tour pour l’observer de plus près. Il s’agit de la Menara KL. Haute de 421 mètres, cette tour en partie exploitée par la compagnie nationale des télécommunications TM (Telekom Malaysia) est une attraction prisée des touristes puisque la plateforme panoramique est accessible au public. Tandis que je photographie ce point lumineux sous toutes ses coutures, j’aperçois derrière une autre tour brillante qui fera aussitôt le nouvel objet de ma convoitise…

Je décide de marcher jusque là. Mais, plus j’avance, plus cette tour, dont je trouve les lumières de plus en plus belles, semble se dérober. J’avance, assez fascinée par toutes ces lumières au milieu de la jungle car, oui, l’urbaine KL n’a pas complètement jeté son manteau de nature aux orties. Il est même étonnant – et agréable – d’entendre cigales et grenouilles chanter en marchant en bord d’autoroute.

La tour lumineuse infernale se cache et se découvre derrière les autres buildings tout aussi illuminés. Les lampions du nouvel an chinois sont de la partie eux aussi. J’avance, j’ai peur d’être déçue, que cette tour soit un bête centre commercial… Bingo, c’est un mall ! J’y entre car, pendant tout ce temps, je rêvais tout de même de pouvoir acheter un lecteur de carte SD pour pouvoir téléverser ces photos et publier un article…

Et, non seulement j’y trouve mon bonheur, mais en plus, il y a des informations sur ladite tour… qui sont en fait deux tours… Il s’agit des fameuses tours Petronas, les Twin Towers de Kuala Lumpur ! J’avais complètement oublié leur existence… Et, je dois dire qu’avant de les voir de nuit, je m’en fichais pas mal que ce soit les plus hautes tours jumelles du monde. À les voir, maintenant parées de leur habit de lumière, j’avoue, je les trouve belles, n’en déplaise à mon esprit écolo qui se dit que c’est quand même une grosse dépense d’énergie…

Voilà, il est l’heure d’aller se coucher, agréablement surprise par cette première journée à KL. Les soucis arriveront le lendemain, avec mon départ pour Cameron Highlands. Ah, oui, Têt oblige, tous les bus pour Ipoh étaient bondés, j’ai donc réservé un billet pour l’étape suivante : les montagnes recouvertes de plantations de thé des Highlands. Mais ça, c’est une autre histoire…

1

Sur le même thème :

2 thoughts on “Pas si mal, KL, tout compte fait…

    1. Et bien moi qui ne suis pas très ville non plus, sauf quand elles sont photogéniques, ai été agréablement surprise. Et pourtant, en arrivant l’après-midi sous une chaleur accablante, je n’avais qu’une envie : partir ! Et puis la nuit est tombée, et le charme a opéré… D’ailleurs, à l’heure où j’écris ces lignes, je suis de retour à KL, pour ma dernière nuit en Malaisie. J’ai fait de nouvelles photos que j’espère partager très bientôt. Mais maintenant, c’est l’heure de faire dodo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *