Taïwan : les lumières de Tainan

Tous les 3 mois, je dois faire un « visa run », c’est-à-dire que je dois sortir du Vietnam pour pouvoir refaire un visa de 3 mois. Pas facile de trouver un endroit où l’on peut visiter toujours quelque chose de nouveau sur un court séjour… Pourtant, cet éden du visa run existe : Taïwan ! Après Taipei et Taichung, me voici à Tainan, ville la plus ancienne de l’île…

Tous les 3 mois, je dois faire un « visa run », c’est-à-dire que je dois sortir du Vietnam pour pouvoir refaire un visa de 3 mois. Pas facile de trouver un endroit où l’on peut visiter toujours quelque chose de nouveau sur un court séjour… Pourtant, cet éden du visa run existe : Taïwan ! Après Taipei et Taichung, me voici à Tainan, ville la plus ancienne de l’île…

Et, quelle chance ! Alors que le Têt (nouvel an vietnamien) vient de se terminer et que l’on entame donc une nouvelle année lunaire, je tombe en plein festival des lanternes… Les dates de ce festival diffèrent selon les villes. Je viens de quitter Taichung dont le festival débutera après mon départ de Taïwan (j’y reste une petite semaine en tout). Je ne boude donc pas mon plaisir et parcours de long en large les rues du marché où les marchands de snacks se disputent les pignons sur rue… Pas de chance, durant les festivités du nouvel an les Chinois mangent surtout de la viande. Galère galère pour la végétarienne que je suis ! Mieux vaut lever le nez et garder la tête dans les lumières, il y en a partout !

J’arpente les rues dans un sens, puis dans l’autre. M’arrête de temps en temps pour regarder un spectacle de cirque de rue, puis repars. Le jour, la nuit… Je m’éloigne de l’artère touristique pour aller visiter les temples, eux aussi recouverts de lanternes. C’est magique ! Aller, trêve de bavardage et que brillent les lumières de Tainan !

Goodnight Moon….
 

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *